Le 22 mai 2018, nous avons mis à jour notre Déclaration de Confidentialité et nos Conditions d'Utilisation conformément à GDPR. Votre utilisation continue d'Educate Magis signifie que vous acceptez ces politiques révisées, alors veuillez prendre quelques minutes pour les lire et les comprendre ici.
COVID-19 Ressources et Recommandations Partagées par les Éducateurs de notre Communauté Mondiale

Une Tradition VivantePartie 3: Les marqueurs d’identité des écoles jésuites, Section 3

3. Les écoles jésuites s’engagent en faveur de la citoyenneté mondiale [50]

  1. Ceci signifie préparer les élèves et leurs familles à s’identifier d’abord et avant tout comme membres de la famille humaine, avec une responsabilité commune pour le monde entier, plutôt que comme membres seulement d’une nation ou d’un groupe particulier.
  2. La plupart du temps, au cours de son histoire, l’éducation jésuite a été multinationale. Nous avons beaucoup à faire pour contribuer à cet effort en vue d’une citoyenneté mondiale. Notre vision ignatienne nous permet de trouver Dieu en toutes choses et d’embraser le monde avec l’ardeur et la lumière de l’amour sauveur de Dieu. Préparer les élèves des écoles jésuites à être des citoyens du monde, c’est les préparer à véritablement voir Dieu en toutes choses, à être mus par la compassion, et à utiliser la puissance de la foi en faveur de la justice et de la paix.
  3. Par-dessus tout, nos écoles sont des instruments par lesquels la Compagnie de Jésus accomplit sa mission telle que décrite dans les documents de la 35ème Congrégation Générale. Notre mission en faveur de la foi et de la justice, le dialogue des religions et des cultures, ont acquis des dimensions qui ne nous permettent plus de concevoir le monde comme composé d’entités séparées. Nous devons le voir comme un tout unifié dans lequel nous dépendons les uns des autres.
  4. A cet effet, l’éducation à la citoyenneté mondiale ne devrait pas être une simple option, mais être intégrée dans le programme principal des écoles jésuites. Tel est le cas lorsque les enseignants et les élèves sont confrontés à des exemples issus de cultures mondiales différentes à travers leurs études ; lorsque les aptitudes à la communication qui leur sont enseignées les invitent à penser à une échelle mondiale, d’une manière sensée, inclusive et effective ; lorsque toutes les disciplines sont abordées avec une conscience explicite de la mondialisation et de son impact sur les modes d’apprentissage au XXIème siècle ; lorsque les expériences ouvertes sur le monde et à caractère multiculturel deviennent une priorité parmi les objectifs à atteindre pour les élèves et dans les critères de recrutement des enseignants pour s’acquitter d’une telle mission.
  5. Ceci doit conduire à une pédagogie et à un programme visant à préparer les élèves à comprendre et à respecter les cultures du monde, à respecter et à valoriser la diversité, à être ouverts à faire l’expérience de pays, coutumes et cultures qui sont différents des leurs, et à aborder les injustices sociales avec une perspective mondiale.
  6. Nos écoles devraient exiger ::
    1. des aptitudes à la conversation en langues étrangères
    2. des partenariats entre écoles à travers le monde
    3. des programmes collaboratifs entre écoles afin d’examiner les problèmes mondiaux et initier des projets communs
  7. Ceci peut être obtenu grâce à des voyages d’immersion culturelle ; un service international et d’autres occasions d’immersion ; des programmes d’échanges académiques ; des échanges basés sur les nouvelles technologies, comme des classes, séminaires ou cours virtuels ; des retraites spirituelles, des programmes de service au sein d’une communauté multiculturelle, et des célébrations liturgiques qui reflètent la diversité de notre Eglise universelle. Les élèves provenant de milieux sociaux défavorisés devraient être bien représentés dans toutes ces activités.
  8. Les écoles jésuites bénéficient d’un réseau intégré permettant d’établir des liens, des partenariats, et des relations à travers le monde. Les écoles jésuites disposent en leur sein de la sécurité, de la confiance, de la sûreté, d’un savoir local, et d’une présence établie.
  9. Ceci va exiger de la part de nos écoles de vivre dans une tension créatrice entre être ancrées localement et être ouvertes sur le monde. Nous voulons que nos élèves reconnaissent, apprécient et célèbrent leur communauté, leur tradition et leur culture locales, et, en même temps, qu’ils soient capables de communiquer, de travailler, et de s’identifier avec d’autres comme membres d’une communauté mondiale. C’est un élément important du réseau EducateMagis [51]. Il offre à toutes nos institutions et à tous nos éducateurs une plateforme web où ils peuvent s’investir dans un tel processus dynamique et créatif.

Exercice 21. Pour un discernement :

  1. Comment évaluez-vous un tel défi ?
  2. Quels sont les obstacles les plus significatifs ?
  3. Comment pouvons-nous adapter un tel défi à toutes nos écoles jésuites de telle sorte qu’il reflète un plus grand bien ?
  4. Dans ce contexte, qu’est-ce que votre apostolat éducatif a réalisé ?
  5. Qu’est-ce que votre apostolat éducatif devrait faire ?
  1. Voir la troisième Préférence Apostolique Universelle : https://jesuits.global/fr/uap/cheminer-avec-les-jeunes
  2. https://www.educatemagis.org/fr