Les étudiants imaginant « Le Monde que le Christ Désire » Un projet de réflexion globale !

Réflexion et émerveillement

2020 est une année que beaucoup d’entre nous n’oublieront pas ; une année de défis difficiles et de changements profonds ; une année où beaucoup d’entre nous ont été contraints de ralentir, de réfléchir et de réévaluer notre mode de vie quotidien et nos choix de vie. Ce fut une année de grande souffrance et en même temps de grande humanité, de solidarité et de bonté. Ainsi, pour reprendre les mots de Nate Radomski (Directeur Exécutif de Magis Americas) « Lorsque nous regardons en arrière et réfléchissons à 2020, j’invite chacun d’entre nous à se souvenir non pas des luttes, mais des victoires. Non pas de la distanciation sociale, mais des nouvelles formes de communauté. Si cette année m’a appris quelque chose, c’est bien la capacité écrasante que nous partageons en tant qu’individus à agir en tant que citoyens du monde dans les circonstances les plus difficiles. Le nombre d’individus qui se sont rassemblés pour soutenir non seulement ceux qu’ils aiment, mais aussi ceux qu’ils n’ont jamais rencontrés et ne rencontreront jamais, continue à m’étonner et à m’inspirer ».

Ce fut un plaisir et un privilège pour l’équipe d’Educate Magis de voir la communauté mondiale d’Educate Magis se réunir, se soutenir, s’inspirer et partager entre eux. Au cours d’une année où la peur et l’isolement étaient très présents, nous avons également été témoins de nombreux et magnifiques moments de connexion et de communauté. Nous avons vu comment les éducateurs se sont connectés avec compassion et une profonde compréhension commune de notre foi et de nos vulnérabilités, s’aidant mutuellement à trouver leur chemin à travers l’obscurité et vers la lumière. Les mots « comment allez-vous » ont pris une nouvelle signification et les gens ont pris le temps de s’interroger avec un réel souci sur le bien-être de l’autre.

Nous avons vu avec émerveillement les enseignants du monde entier s’adapter aux nouveaux défis avec beaucoup de courage et de créativité, en trouvant de nouvelles façons non seulement d’enseigner à leurs élèves, mais aussi de les accompagner et de les soutenir dans ce voyage inattendu. Comme l’a écrit le père Vitangelo dans son essai sur « L’enseignement à distance dans le cadre de la pédagogie ignatienne » alors que l’Italie commençait à émerger de l’une des incidences les plus dévastatrices du virus : « Le mot ‘accompagner’ est essentiel dans la pédagogie ignatienne, et exprime une attitude qui est l’approche fondamentale de l’enseignant-éducateur, à savoir une posture humaine et spirituelle riche de respect et d’attention ».  Ce profond respect, cette attention et ce souci des élèves ont peut-être été plus que jamais au cœur de l’incroyable travail accompli par les enseignants tout au long de l’année 2020.

Le début

Lorsque nous avons commencé l’année, nous n’avions aucune idée de ce qui nous attendait. Des centaines d’éducateurs du monde entier ont participé au Colloque Virtuel JESEDU-Jogja de janvier à mars en préparation du deuxième Colloque International des Responsables d’Ecoles Jésuites qui devait avoir lieu en Indonésie en juillet 2020. Alors que les éducateurs partageaient leurs réflexions sur les thèmes du Choisir un But, Cultiver la Profondeur et Bâtir la Réconciliation, nous n’aurions pas pu imaginer que ces thèmes prendraient une nouvelle signification dans les mois à venir. Le Colloque a ensuite été reporté et se déroulera désormais pratiquement dans le courant de l’année sous le nom de JESEDU-Global 2021.

Bien qu’il ait semblé étrange de le célébrer à l’époque, en avril, nous avons discrètement reconnu le cinquième anniversaire de la plate-forme Educate Magis. Une fois de plus, ce fut l’occasion de réfléchir à notre parcours jusqu’à présent en tant que communauté mondiale et aux opportunités qui pourraient se présenter.

Accompagnement en ligne pour les éducateurs

Alors que les écoles s’adaptaient à l’apprentissage en ligne/à distance sous ses diverses formes et sur de nombreuses plateformes différentes, nous avons nous aussi envisagé de nouvelles façons de connecter et d’accompagner les éducateurs dans le monde entier. Certaines écoles qui n’avaient pas accès à leurs propres plates-formes en ligne ont commencé à utiliser des Classes Connectées pour enseigner à leurs élèves à distance et organiser des réunions du personnel. Grâce à de nombreuses conversations avec vous, les membres d’Educate Magis, nous avons décidé d’ouvrir une conversation pour que vous puissiez échanger entre vous, rassembler et partager des ressources utiles et accueillir un certain nombre d’événements en ligne.Le premier était un webinaire intitulé Que ferait Saint Ignace ? L’éducation jésuite à la frontière du Covid, animé par deux des membres de notre merveilleuse communauté de l’école  « Brebeuf Jesuit Preparatory School » à Indianapolis : JD Ferries-Rowe (Principal de l’Information) et Jen LaMaster (Directrice Adjointe) qui ont fait des recherches et des travaux approfondis sur l’enseignement à distance et qui, malgré leur charge de travail démesurée, ont gentiment pris le temps de partager des informations et des conseils pratiques sur la manière de s’adapter à l’apprentissage continu en ligne.

Par la suite, deux merveilleux jésuites de l’université « Boston College » et du lycée « Boston College High School » ayant l’expérience des retraites, le père Casey Beaumier et le père Pat Nolan, ont adapté une retraite de 4 jours pour le monde virtuel et l’ont offerte à la communauté Educate Magis. Des éducateurs du monde entier ont participé à cette retraite intitulée « Sur la Terre comme au Ciel » et, à une époque où l’expression « fatigue de l’écran » était de plus en plus utilisée, ils ont partagé combien ils se sentaient nourris et dynamisés par cette expérience de connexion les uns avec les autres, avec eux-mêmes et avec Dieu grâce à l’accompagnement doux et habile du père Casey et du père Pat.

C’était la première fois que je participais à une retraite virtuelle et je me suis sentie très privilégiée d’avoir eu cette opportunité. Plusieurs choses m’ont marqué chaque jour, mais je me limiterai à cinq aspects. Tout d’abord, une déclaration partagée par l’un des responsables de la retraite, à laquelle j’ai beaucoup réfléchi : « Je ne suis pas Dieu. Je ne peux pas tout contrôler ». Ce que nous vivons en ce moment nous oblige à accepter la réalité que nous ne contrôlons pas ce qui se passe dans le monde et qu’en tant qu’éducateurs, nous ne pouvons pas contrôler ce qui arrive à nos élèves dans leurs foyers. C’est une réalité à la fois terrifiante et consolante. Elle est terrifiante dans le sens où nous devons simplement nous rappeler constamment que parfois les choses se passeront à l’encontre de nos plans ». Janet Namara Gabone, enseignante au lycée « Loyola High School » en Tanzanie. Lisez ici les réflexions d’autres enseignants.

Lorsqu’il est devenu évident que cette nouvelle réalité dans laquelle nous nous trouvions serait avec nous pendant un certain temps et que les éducateurs du monde entier étaient fatigués et usés par le travail continu d’adaptation, d’apprentissage, de planification, d’attente et d’espoir, nous avons organisé un autre webinaire. Cette fois-ci pour se concentrer sur Cura Personalis, non seulement pour les étudiants mais aussi pour les enseignants qui se mettent si souvent en second. Le père Brendan McManus (jésuite irlandais, auteur et ancien aumônier d’école) a animé ce prochain webinaire mondial Cura Personalis dans la crise : comment pouvons-nous prendre soin de nous-mêmes et de nos étudiants ?  qui a offert les qualités réfléchissantes et nourrissantes d’une retraite ainsi que des informations pratiques et utiles.

Accompagnement des étudiants

Très tôt dans la pandémie, deux membres de notre communauté (Cora Antonio, enseignante des États-Unis et María Oliva Garcia de Cassasola, enseignante d’Espagne) se sont réunis pour trouver un moyen de “voyager avec les jeunes” dans cette période difficile. Elles ont conçu une initiative simple mais puissante : « Un jour dans ma vie : Vivre sous la pandémie Covid-19 », qui invitait les élèves d’autres écoles jésuites du monde entier à partager leurs réflexions sur ce qu’ils avaient vécu à cette époque et à lire les réflexions de leurs pairs à travers le monde. Les étudiants des écoles jésuites du monde entier ont fait part de leurs réflexions profondes et perspicaces, certaines déchirantes, d’autres réconfortantes, mais toutes contiennent leurs observations personnelles sur une expérience commune qui a touché chacun d’entre nous d’une manière ou d’une autre.

Célébration de la Fête de Saint-Ignace

Comme la plupart des pays du monde continuaient d’enseigner et d’apprendre à distance ou pendant les vacances, notre célébration de la Saint-Ignace a été un peu différente cette année. Au lieu d’inviter les classes à se connecter entre elles via Connected Classrooms pour que les étudiants puissent partager leurs apprentissages et leurs réflexions, nous avons invité les étudiants à partager leurs peintures, dessins, croquis, photos ou poèmes inspirés de certaines des phrases les plus connues de Saint Ignace. La réponse a été extraordinaire, avec près de 800 élèves d’âges et de milieux différents dans les écoles jésuites des différents coins du monde, qui ont partagé leurs magnifiques créations. Le résultat a été une merveilleuse Exposition d’Art Virtuel colorée qui a été partagée avec toute la communauté et à laquelle ont pu accéder non seulement les enseignants, mais aussi les élèves et leurs familles.

L’apprentissage Global en tant que Communauté Mondiale

Après que de nombreux professeurs aient enfin eu la chance de se reposer, nous nous sommes réunis une fois de plus en tant que petite communauté, cette fois-ci pour apprendre ensemble. En août et septembre, deux membres de la communauté, Bob Stephan (Directeur de la Formation Ignatienne et de la Spiritualité des Adultes à Loyola High School, LA, EU) et Brendan O’Kane (Directeur de la Mission et de l’Identité Ignatienne à Loyola Blakefield, Maryland, EU) ont généreusement pris le temps de faciliter notre première cohorte mondiale d’un nouveau cours en ligne « Quatre pratiques clés de la Spiritualité Ignatienne » qui a été piloté avec un petit groupe d’éducateurs et qui est en préparation pour être lancé à la communauté mondiale plus large cette année.

En novembre et en décembre, nous avons piloté, avec une autre cohorte mondiale, le premier Module de Formation à la Communication Interculturelle Ignacienne. En réponse au besoin croissant d’un dialogue respectueux et significatif entre des personnes de différentes opinions politiques, religieuses et autres, un groupe mondial d’éducateurs ignatiens, en collaboration avec Educate Magis et le Secrétariat, a mis au point ce module de formation de 4 semaines, conçu à l’aide de l’PPI et basé sur le modèle des Exercices Spirituels Ignatiens. Nous sommes impatients de développer cette riche expérience et d’offrir quelque chose à la communauté au sens large dans les mois à venir.

La session d’aujourd’hui donne tellement de clarté au fait que chaque personne est unique, que chacun a son propre contexte, que chacun a son identité qui est aussi importante que celle de chacun. C’est pourquoi je suis invité (ou même obligé) à communiquer et à interagir avec les autres avec un intérêt et un respect sincères – il y a toujours quelque chose à entendre si et quand nous écoutons vraiment. Et je pourrais être surpris qu’en faisant cela, je puisse entendre mes propres pensées ou voir mes propres expériences, ou encore faire le lien entre ma propre singularité et celle de l’autre ». Participant à la Formation

Vers la fin de l’année, nous avons organisé notre deuxième retraite virtuelle en ligne, cette fois-ci animée par Anne Slingo (Professeur d’Éducation Religieuse et d’Histoire au Xavier College, Kew, Australie) et Bob Stephan (Directeur de la Formation Ignatienne et de la Spiritualité des Adultes au Loyola High School, LA, EU) et intitulée « Accompagnée par l’Esprit de Guérison ». Cette retraite de l’Avent, organisée une fois par semaine pendant les 4 semaines de l’Avent, a permis aux participants de faire l’expérience des Premiers Exercices Spirituels, de faire une pause et de réfléchir ensemble en communauté en vue de la naissance de Jésus et à la fin d’une année longue et fatigante.

À l’approche de Noël, le Secrétariat, en collaboration avec Educate Magis, a publié une nouvelle infographie « Les Écoles Jésuites au Service de notre Mission Universelle : Une Perspective Intégrale » qui offre une perspective intégrée du travail que font les écoles au service de notre mission jésuite. Le graphique circulaire présente une approche schématique des documents qui exposent notre compréhension contemporaine des caractéristiques et des objectifs de l’éducation jésuite et la façon dont ils sont tous liés les uns aux autres et à notre mission.

Partager la joie des étudiants

Conscients du fait que Noël pourrait avoir une toute autre allure pour de nombreux élèves cette année, nous avons de nouveau invité les élèves à partager leurs créations artistiques avec la communauté mondiale, cette fois-ci pour exprimer leur amour, leur joie et leur espoir. Une fois de plus, les élèves nous ont impressionnés par leur incroyable créativité à travers de magnifiques œuvres d’art, des poèmes, des prières et des vidéos. Quel meilleur cadeau de Noël que l’amour, la joie et l’espoir de nos élèves ? Cela nous a rappelé une fois de plus que nous ne sommes pas seuls et que nous avons beaucoup de raisons d’être reconnaissants et d’espérer. Ces messages d’élèves du monde entier ont réchauffé nos cœurs alors que nous célébrions Noël et clôturions cette année étrange.

Reconnaissance et Espoir

Ainsi, bien que ce fut une année sans précédent, une année de nombreux combats, une année où le temps semblait à la fois s’arrêter et avancer rapidement, ce fut aussi une année d’une incroyable compassion, de créativité, de solidarité et d’espoir. Nous avons vu une fois de plus le pouvoir de la communauté et de la gentillesse.
Ce sont les messages que nous avons choisi d’emporter avec nous à partir de 2020 et que nous espérons continuer à partager avec vous tous au cours de cette nouvelle année.

Merci d’être ici avec nous et pour le travail incroyable que vous continuez à faire !