Les étudiants imaginant « Le Monde que le Christ Désire » Un projet de réflexion globale !

Du 28 juin au 2 juillet, plus de 420 membres des équipes de direction de nos écoles jésuites et de nos écoles associées se sont rencontrés virtuellement lors du IIe Colloque JESEDU-Global. Le premier colloque de ce type a été accueilli par Boston College High School en 2012 aux États-Unis. Ce deuxième Colloque était initialement prévu à Jogjakarta, en Indonésie, en 2021, mais en raison de la pandémie, il a fallu d’abord le reporter, puis le proposer entièrement en ligne.

Passer d’un rassemblement en personne à un rassemblement entièrement virtuel était un défi en soi. Heureusement, le P. Tony Moreno, président de la Conférence Asie-Pacifique, et une équipe généreuse et professionnelle de jésuites et de laïcs des Philippines et d’Australie, dirigée par le P. Johnny Go, a relevé le défi et conçu une expérience ignatienne de haute qualité, totalement virtuelle, qui a offert aux participants des six Conférences et à certains membres de Fe y Alegría et de JRS-Education la possibilité de discerner ensemble comment nos écoles peuvent contribuer à la construction d’un avenir plein d’espoir, comme les PAU nous le demandent. Le discernement a été orienté par des intervenants de premier plan qui ont offert leurs contributions dans quatre domaines : Éduquer à la foiÉduquer à la profondeurÉduquer à la réconciliation et Éduquer à la citoyenneté mondiale dans le contexte de notre compréhension holistique de l’éducation.

Nos écoles sont conscientes que notre monde change rapidement, non seulement à cause de la pandémie mais aussi parce que, comme nous l’a dit le Père Général Arturo Sosa à Rio de Janeiro, il s’agit d’un « changement d’époque ». « Plus que jamais, nous sommes conscients de faire partie d’une seule communauté humaine, que nous partageons une seule planète et que nous avons un destin commun » (#31 JESEDU-Rio2017). Ainsi, le Colloque a été l’occasion de discuter et d’imaginer comment nos écoles peuvent continuer notre tradition éducative vivante que saint Ignace et les premiers jésuites ont commencé au 16e siècle. De plus, l’Année ignatienne présentait le cadre approprié pour ce discernement puisque l’invitation à voir toute chose nouvelle en Christ a animé nos discussions.

Nous savons que « le renouveau est une tâche permanente dans le travail éducatif. Nous devons aller un peu plus loin que ce que nous savons et imaginons aujourd’hui. Nos modèles éducatifs doivent préparer les jeunes à l’avenir » (Arturo Sosa #44 JESEDU-Rio2017).

Ce IIe Colloque est le début d’un deuxième cycle de rassemblements mondiaux visant à rendre possible le défi de la 35e Congrégation générale : Un corps universel avec une mission universelle. Ce deuxième cycle, appelé Cheminer comme un réseau mondial au service de la mission, poursuit le processus inspiré par la Déclaration d’action produite lors du Congrès international JESEDU-Rio en 2017 et continue le discernement proposé par le récent document Les écolesjésuites : Une tradition vivante au 21e siècle (2019).

Le Colloque a permis aux participants de regarder les vidéos des conférences à leur propre rythme, d’écrire des commentaires et d’en discuter. De plus, les participants ont été invités à rejoindre de petits cercles de discernement inspirés par la méthodologie de la conversation spirituelle pour partager leurs motions spirituelles et leurs réflexions sur les quatre volets. Grâce aux réactions de ces cercles, à la contribution des conférenciers et aux réunions régionales des réseaux d’écoles, l’ICAJE (Commission internationale sur l’apostolat de l’éducation jésuite) préparera une déclaration de vision pour saisir la direction dans laquelle l’Esprit pousse nos écoles à ce stade.

Heureusement, nous comptons sur le soutien technique et apostolique offert par Educate Magis, la plateforme en ligne et la communauté des écoles jésuites et ignatiennes, basée à Galway, en Irlande. Educate Magis a joué un rôle vital dans le développement du potentiel global de notre apostolat éducatif et a démontré qu’il est un instrument indispensable pour que nous devenions un réseau global avec une mission globale.

Nous savons que la meilleure évaluation du Colloque sera ce que nos écoles deviendront, et comment nos écoles pourront créer un environnement où l’avenir plein d’espérance dont nous avons tous rêvé peut être soutenu. De cette manière, nous voulons nous joindre à l’appel du Pape François en faveur d’un nouveau pacte pour l’éducation, où le droit à une éducation de qualité pour tous peut devenir une réalité.

Cet article a été initialement publié dans Jesuits.global